le 17 de l’étoile se reflète-t-il dans l’eau ? (17–71)

……… il s’avère (à mon avis) qu’il y a de l’eau des 2 côtés du pied droit…… ( clique sur l’image pour l’agrandir )

reflet-17-definitif

(la barre horizontale du 7, en son centre, est masquée par le pied…. parce que le pied, lui, ne réfléchit pas………………. ne dit-on pas : bête comme ses pieds ?)…

…et maintenant, Rom, j’aimerais que tu me dises ce que tu penses de ça… ^^

Un petit ajout arithmantique : (avril 2008)

L’ETOILE = 12 + 5 + 20 + 15 + 9 + 12 + 5 = 78

C’est super, vu que les étoiles ont 78 branches (ou 77 + 1).

Mais il est plutôt écrit LE TOULE

LE TOULE = 12 + 5 + 20 + 15 + 21 + 12 + 5 = 90

Si maintenant on considère ce U comme il est tracé, c’est à dire comme deux II, soit deux 1 romains :

LE TOIILE = 12 + 5 + 20 + 15 + 1 + 1 + 12 + 5 = 71 … 71 c’est le reflet de 17.

17 || 71

(à noter d’ailleurs que ça fait 17 + 20 + 17 + 17 :  c’est beaucoup de 17… pour « l’arcane 17« !)

Si enfin on considère ces « i »… comme des  i (!), on a :

LE TOIILE = 12 + 5 + 20 + 15 + 9 + 9 + 12 + 5 = 87

Publicités

4 Réponses to “le 17 de l’étoile se reflète-t-il dans l’eau ? (17–71)”

  1. chaire Says:

    Pas pire !
    Rom

  2. Rom Says:

    Pas pire du tout même… Je vois ce que tu vois. Mais un doute subsiste dans mon esprit. Il y a tant de détails à valider ou à infirmer avec ce travail de recherche, dans le graphisme comme dans le décodage alphabéticonumérique, que j’ai tendance à placer la barre assez haute. Tu sais que je valide à 100% ton décodage de XVII. Imprimatur ! Mais la démonstration graphique ne me plait pas autant. Je doute…

  3. michel Says:

    Bonjour
    Méthode de Rom : L’addition dite « théosophique » est récente. Elle a été diffusée par le Révolutionnaire Fabre d’Eglantine au XVIIIème. Elle n’a aucun fondement arithmétique; il faut la considérer comme une « facilité technique », un raccourci. Mais, le plus illogique, c’est de vouloir « additionner » les nombres qui figurent sur les lames! Ce ne sont pas des nombres qui appartiennent à une suite numérique : toute opération est donc caduque!

  4. Jérôme Coulomb Says:

    D’accord, Michel. Merci de ton commentaire. Et de l’info sur Fabre d’Eglantine.
    Maintenant, je ne vois pas le problème.
    1/ Puisque le Conver date de I760 au plus tard (mais possiblement gravé plus tôt, selon certains) qu’est-ce qui empêche dès lors, en respectant la chronologie, d’utiliser l’addition théosophique?
    2/ Pourquoi pas utiliser celle-ci dans les nombres qui figurent sur les lames? Qu’est ce qu’il y a d’illogique, comme tu dis, là-dedans? Je ne vois pas en quoi ce serait plus illogique que d’utiliser, comme le font beaucoup d’interprètes, la « langue des oiseaux ».
    3/ quand bien même la chronologie démentirait cette possibilité, rien n’empêche cependant d’employer une technique postérieure à un artefact pour l’analyser. En science-fiction, on voit ça tous les jours… et tu voudrais m’empêcher de faire ça sur mon propre blog ?!?. tskk tskk….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :