VIII – LA JUSTICE

(en construction – version incomplète)

Regardez-moi ce cartouche :

cartouche-viii

Quelle étonnante disparité des lettres :

  • le L a une forme étrange : la barre verticale porte un chapeau, et la barre horizontale se recourbe, euh… comme une luge.
  • Le A est d’une densité particulière : il semble même, par sa pesanteur, avoir écrasé le cartouche qui forme un creux sous lui… (Il me fait penser aux naines blanches qui déforment l’espace autour d’elles :lol:). Il dispose après lui de plus d’espace que nécessaire : le J est placé loin.
  • Le J, après un départ assez empâté, a quelque chose d’emprunté vers la fin, avec son extrémité inférieure recourbée élégamment, comme une babouche (ou un cothurne)…
  • Le U commence vigoureusement, et même de façon un peu raide, puis se prolonge de façon plus courbe et souple: il a donc 2 parties différentes, non symétriques.
  • Le S est à peine tordu, un peu grassouillet au centre (gonflé à la manière d’un boyau, ou d’un boa…) , et un peu maigrichon en bas et trop droit.
  • Le T est disposé bien centré, avec un espace autour de lui légèrement plus grand que nécessaire, et puis il possède une base très solide, à la manière d’un pied de champignon, ou comme s’il était scellé. La barre verticale se termine à droite et à gauche par de vigoureuses pattes verticales. Je le dis tout net: ce T me fait penser à une balance.
  • Le I a quelque chose de bancal : la partie gauche a quelque chose de plus épais que la partie droite.
  • Le C et le E semblent reliés. La patte supérieure du C a quelque chose de fantomatique.
  • Le E enfin, a une patte centrale tordue, une patte supérieure un peu épaisse, et une patte inférieure légèrement détachée du reste de la lettre.

LA JUSTICE est encadrée de barres : 9 avant et 11 après. On ne voit pas trop à quoi servent ces barres… Sinon, peut-être, à attirer notre attention sur un déséquilibre: 9 à gauche, 11 à droite. Le mécanisme de la balance est-il « juste ». Et LA JUSTICE, est-elle juste ?

.

Guématrie

En additionnant les valeurs des lettres (A=1, B=2, C=3 etc), on a :

LA JUSTICE = 100

et avec les barres :

||||||||| LA JUSTICE ||||||||||| = 120

… On aurait pu s’attendre à 80, ou 107, ou 125 ou… enfin, quelque chose qui fasse 8 au total, VIII comme l’arcane VIII, mais non. Si on incorpore les barres dans le total (9 | avant le nom, 11 | aprés) on obtient 120, ce qui n’est toujours pas VIII. Si l’on considère ces 20 | comme des i, alors on a 20 * 9 = 180 à ajouter, et ainsi :

IIIIIIIII LA JUSTICE IIIIIIIIIII = 280

Cependant, il n’est peut-être pas utile de chercher à obtenir le numéro correspondant au cartouche : puisque ce numéro, on le connait…

A moins que ce numéro nous permette de vérifier le nom de l’arcane. Dans ce cas, si le nom et le numéro ne collent pas, on est en droit de chercher un autre nom… dont le total ferait 8 = VIII.

Le grand espace laissé autour du A (et surtout après lui), et sa densité extraordinaire, suggèrent d’essayer de remplacer ce A par 2 lettres.

A noter que L’INJUSTICE = 122 (ou 142 avec les barres). Ce n’est toujours pas un total qui fait 8. Est-ce important ?

En revanche, si on décide de tout changer, voyons…

LA BALANCE = 51

et avec les barres (9 + 11 barres I ) :

||||||||| LA BALANCE ||||||||||| = 71

… ce qui fait bien 8 .

Faut-il pour autant rebaptiser notre arcane VIII ? Je n’en sais fichtre rien.

Voyons à la fois en latin et sur le Zodiaque :

LIBRA= 42

donc :

||||||||| LIBRA ||||||||||| = 62

ce qui fait bien 8 : l’hypothèse LIBRA / LA BALANCE est concluante jusque là. Il semble que notre arcane VIII aurait pu avoir pour nom LA BALANCE ou LIBRA, et pour total 71 ou 62 : qui font tous les deux VIII.

Mais cette carte a pour nom LA JUSTICE, et nous n’en avons pas fini avec la graphie des lettres : Le dessin de la carte lui même cache un grand T.

A suivre, donc : un regard plus détaillé du L, du A et du T.

Publicités

Une Réponse to “VIII – LA JUSTICE”

  1. Premdas Says:

    Mes petits commentaires et encore de la lecture pour quand tu reviens de vacances:

    « Cependant, il n’est peut-être pas utile de chercher à obtenir le numéro correspondant au cartouche : puisque ce numéro, on le connait… »

    Attention, la piste à suivre est bien de trouver le numéro de l’arcane en décryptant l’arithmologie du cartouche inférieur; cependant, ce n’est pas le véritable but, juste une piste, un fil directeur, nous invitant à découvrir la méthode pour y arriver. Cette méthode est un chemin en soi; le fait de le marcher, de le vivre, de découvrir la méthode, nous même à intégrer le symbolisme profond de l’arcane, car les opération qu’elle nécessite sont profondément symboliques. Par exemple, redoubler la valeur de l’article est symbolique, et cela doit avoir un sens, sinon c’est du vent. Ce sens ne peut être compris que si on met ce décodage du Tarot en rapport avec la Torah (miroir TARO/TORA), fondée comme lui sur le Principe de l’objectivité (Bereshyt, litt. B Dans, RAESH Principe YT objectivité).

    Pour revenir au code, je t’ai expliqué la valeur symbolique du redoublement de l’article; l’utilisation de la Clé est également très importante sur le plan symbolique. La Torah présente le Tétragramme YHWH comme CLEF de déchiffrement universel; et la Clé de LA CLEF permet de déchiffrer les noms du Tarot, qui sont autant d’aspects du NOM divin, exactement comme les arcanes représentent autant de modes du Principe transcendantal (le Tarot est une modalité).

    « A moins que ce numéro nous permette de vérifier le nom de l’arcane. Dans ce cas, si le nom et le numéro ne collent pas, on est en droit de chercher un autre nom… dont le total ferait 8 = VIII. »

    Attention encore une fois. Tous les éléments doivent être donnés dans la révélation du Tarot. S’il faut rajouter ou retrancher, cela doit être clairement fondé sur des éléments symboliques présents dans le Tarot qui est un système complet, à mettre en regard de la Torah.

    Il est par contre très utile de décoder d’autres noms en rapport avec l’arcane étudié, comme tu le fais ici avec INJUSTICE, BALANCE, etc. Mais ces mots ne doivent pas entrer en ligne de compte dans le décodage de ||||||||| LA JUSTICE |||||||||||, il faut conserver les mots tels qu’ils sont donnés, sinon c’est la porte ouverte à toutes les élucubrations possibles, et la méthode ne peut jamais se trouver confirmée de manière indiscutable. Les résultats que tu a trouvé avec LA BALANCE ou LIBRA sont sympathiques, au mieux ils contribuent à démontrer que la notion d’équilibre associée à LA JUSTICE le sont également à la valeur 8, mais ne servent en aucun cas de justification pour la méthode.

    Une autre recommandation qui vaut ce qu’elle vaut: le code de Rom n’est juste qu’en partie, à savoir le redoublement de l’article en présence d’un rhombe, et je puis t’assurer que l’histoire des 13 lettres, malgré le coté vraiment troublant qu’il présente, n’est pas nécessaire pour décoder les cartouches du Tarot. Si tu observe bien le code de Rom, t’apercevra qu’il tient tout entier sur cette théorie de 13 lettres supposées actives, mais que sur les solutions données pour les 22 arcanes majeurs, seulement 4 ou 5 résistent à une première analyse pour servir de preuves potentielles à la théorie d’un code à 13 lettres. C’est trop insuffisant pour être vraiment convainquant; la démonstration devrait être indiscutable. Malgré des différents récents du à nos imperfections de petits êtres humains, je tiens Rom en grande estime pour ses recherches; c’est un incontournable et un précurseur en matière de décodage du Tarot. Voit de ton coté ce qui fonctionne, mais je pense qu’il est préférable de ne pas fermer le champs de nos possibilités en ne s’appuyant que sur ce code double majeur/mineur de Rom; tant qu’on à pas la preuve finale, claire et évidente qu’une telle information est juste et confirmée (preuve que je possède, mais je ne cherche pas à en convaincre quiconque puisque je ne donne que des pistes aux intéressés), elle reste une information de seconde main. Le Chercheur sérieux ne peut s’en contenter, et doit faire sa propre expérience avec le Tarot, les éléments glanés ici et là peuvent se révéler utiles, mais seule l’expérience personnelle permettant la révélation pourra confirmer leur valeur.

    Bon j’espère pas trop te gonfler avec mes conseils et mon ton professoral, comme il a gonflé Rom…

    Mais si tout cela reste un Jeu, on parle tout de même d’un sujet profond, à savoir l’éducation et le perfectionnement de nos facultés intelligentes, ce qui mêne à l’épanouissement de notre conscience uniquement si nous suivons les bonnes pistes et la bonne méthode. Cette dernière ne se révèle que par une étude passionnée mais patiente et attentive, doublée d’une attitude réceptive à l’Esprit de ce Jeu initiatique, qui seul peut nous guider convenablement sur son Chemin.

    Je continue ma petite visite…

    A +

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :