XII – LE PENDU

Le cartouche du nom et le cartouche du chiffre vont être mis à contribution. Les voici :

xii-le-pendu-cartouches

Quelques remarques sur l’inscription LE ° PENDU :

  • D’abord, le L a une forme étrange : sa forme carrée le fait ressembler à une potence renversée.
  • On remarque ensuite que le E du LE est un peu bizarre et tordu. Il est épais (surtout la partie supérieure), et la patte du bas est recourbée au bout comme un crochet. Si on compare ce E tordu avec le E du motxii-les-e PENDU, force est de constater que le graveur sait faire de jolis E quand ça lui pête… avec de jolies pattes bien droites, de vrais modèles; et regardez cette magnifique patte centrale, la finesse de la terminaison verticale… Autrement dit, ce E zarbi de LE n’a pas l’air d’un hasard.
  • Il est suivi d’un qui se trouve un peu en hauteur, au-dessus du milieu de la ligne, où se trouvent habituellement les .

Qu’allons-nous faire de ce E tordu et du signe … ?

En haut, si l’on observe le cartouche de chiffre (XII) , on constate que :

  • celui-ci est curieusement décentré : le chiffre XII est trop à droite.xii-le-pendu-fleche-x
  • Du coup, le X se trouve juste dans l’axe de la corde qui forme une sorte de flèche.
  • Le X est plus grand que les II qui le suivent. En outre, ceux-ci sont tout à fait reliés par leurs pattes.
  • Juste à gauche du X, on discerne un tout petit  » « , qui ressemble à une bavure, peut-être… toujours est-il qu’il est là.

Le rapprochement de ces singularités dans les cartouches incite à déplacer le E tordu, comme ça, en le retournant lui aussi (comme le pendu, au fond…), pour voir ce qui se passe…

xii-pendu-titre-pied-2

Il semble que LE PENDU et sa corde/flèche pointent sur un aXe.

De quel aXe s’agit-il ?… Une idée sur la question ?…

Le Pendu pose peut-être simplement la question de l’aXe : sous quel angle faut-il le regarder?

Et Foucault dans tout ça ?? (Jean Bernard Léon : celui du PenduLe de Foucault)

Ce retournement de lettre (le E de l’aXe) et de l’être (Le pendu lui-même, tête en bas) suggère-t-il un « retournement de l’Être » ? (hmm… cette formulation est peut-être copyright © Cript Kabbale )

Le Pendu est-il soumis à la Question, ou nous soumet-il une question ?

Et Foucault dans tout ça ?? (Michel : celui de « Surveiller et Punir« ) Et le Structuralisme ?

… Fais-je dire à la typo ce qu’elle ne suggère pas ? (c’est possible.)

Deux derniers points :

  • on a un grand X et deux petits i, soit Xii . Si l’on donne une importance à cette différence de taille, on peut considérer les i comme des 1 romains. Dans ce cas Xii = 24 + 1 + 1 = 26. Dans le cas contraire, on a Xii = 24 + 9 + 9 = 42 .
  • le mot « Douze » = 4 + 15 + 21 + 26 + 5 = 71
    Ça n’a rien d’exaltant en soi… Notons simplement que cela rapproche Le Pendu de la carte XVII ( Le Toiile = 12 + 5 + 20 + 15 + 1 + 1 + 12 + 5 =  71).

.

Guématrie

Remarquons que :

LE PENDU
12 5 16 5 14 4 21
77

On n’obtient pas le XII du pendu… En revanche on a une sorte d’équilibre. Ces 7 évoquent vaguement les 2 troncs fourchus, entre lesquels se place la barre transversale. Ils ressemblent aussi au L initial, celui du Le, qui ressemble à une potence renversée: 7 L .

Les pendus mythologiques ne manquent pas. Prenons Odin, le «Père-de-Tout» :

ODIN
15 4 9 14
42
6

C’est la moitié de 12 : on n’obtient toujours pas notre XII (on peut peut-être arguer qu’Odin, sans l’Arbre, ne serait pas le «Père-de-Tout» ). Essayons avec le nom de l’Arbre mythique YGGDRASIL auquel il est suspendu :

YGGDRASIL
25 7 7 4 18 1 19 9 12
102
12

Cette fois-ci, on a bien 12.

Certaines orthographes donnent YGGDRASILL avec 2 « L ».
Dans ce cas on obtient:
102 — 12 soit 12 – – 12

qui est encore un équilibre, le total est 114, soit 6, comme Odin.
Dans ce cas nous aurions
Yggdrasill + Odin = 6 + 6 = 12 c’est à dire XII. C’est séduisant…

Mais l’écriture généralement retenue est Yggdrasil, un seul L.

Remarquons aussi qu’ Yggdrasil est un frêne :

FRENE
6 18 5 14 5
48
12

Odin resta pendu 9 jours et 9 nuits afin de découvrir le secret des Runes…

RUNES
18 21 14 5 19
77

… la boucle est bouclée avec Le pendu.

Il semble que Le Pendu et les Runes soient liés, et que notre carte XII pourrait aussi s’appeler Frêne ou Yggdrasil.

.

… à suivre …

Publicités

3 Réponses to “XII – LE PENDU”

  1. Premdas Says:

    Waw!

    Franchement, Tu as l’œil, c’est le moins qu’on puisse dire! C’est très prometteur. Tellement que je t’envoie certains de mes commentaires en privé; ben oui quoi, il est important de conserver l’énergie de ces premières poussées, prémices des prochaines fructifications. Inutile donc de dilapider la précieuse énergie; tu as donné pas mal de bonnes pistes, aux autres de les faire fructifier; pour le reste, à toi de récolter le fruit de ton propre travail.

    Tu connais le jeu « tu te refroidis, tu gèles, tu chauffes, tu brules »?

    « Quelques remarques sur l’inscription LE ° PENDU : »

    « D’abord, le L a une forme étrange : sa forme carrée le fait ressembler à une potence renversée. »

    Tu chauffes ; bonne piste. Donc, que nous invite-t-on à faire ? Car le Tarot nous invite à devenir acteurs et partie prenante de son symbolisme.

    « On remarque ensuite que le E du LE est un peu bizarre et tordu. Autrement dit, ce E zarbi de LE n’a pas l’air d’un hasard. »

    Tu chauffes encore plus. Bizzare et tordu, donc mal formé, mais également … petit.

    « Il est suivi d’un • qui se trouve un peu en hauteur, au-dessus du milieu de la ligne, où se trouvent habituellement les • ».

    Attention, ce n’est pas un point, mais un rhombe. Mais effectivement, il est un peu de traviolle dans le jeu restauré de Jodo/Camoin, basé sur une comparaison des anciennes versions, donc assez fiable. Ceci est signifiant. Je te conseille de dessiner ce rhombe en plus gros pour bien méditer dessus ; la lumière se fera lorsque tu auras sous les yeux la structure originelle du Tarot.

    « Le cartouche supérieur est curieusement décentré : le chiffre XII est trop à droite »

    Oui. Les arcanes sont polarisés droite/gauche ; à toi de trouver quel est le coté actif et le coté passif ; là, c’est assez évident.

    • Du coup, le X se trouve juste dans l’axe de la corde qui forme une sorte de flèche.

    Un autre arcane présente une similarité….

    • Le X est plus grand que les II qui le suivent. En outre, ceux-ci sont tout à fait reliés par leurs pattes.

    Tu chauffes. Disons que le II est… petit.

    • Juste à gauche du X, on discerne un tout petit ” ‘ “, qui ressemble à une bavure, peut-être… toujours est-il qu’il est là.

    Oui. C’est une bavure.

    « Le rapprochement de ces singularités dans les cartouches incite à déplacer le E tordu, comme ça, en le retournant lui aussi (comme le pendu, au fond…), pour voir ce qui se passe… »

    Très intéressant! Effectivement, le E du cartouche comme le II sont petits. On nous invite donc à faire le rapprochement, et bon sang, tu l’as fait!! la notion d’axe central est évidente dans le dessin de l’arcane.

    A + X + E = 30; mais lorsque tu auras complètement compris le truc du E, tu verras que ça fait… 12!

    Tu mets également dans le mille avec la notion de retournement de lettre/l’être!

    :
    • on a un grand X et deux petits i, soit Xii . Si l’on donne une importance à cette différence de taille, on peut considérer les i comme des 1 romains. Dans ce cas Xii = 24 + 1 + 1 = 26. Dans le cas contraire, on a Xii = 24 + 9 + 9 = 42 .

    Pas mal du tout ! Tu crames! 26, c’est la valeur du Tétragramme divin (YHWH). Dans le mille ! Il y a une autre valeur possible pour le I, que tu n’a pas essayé ; mais là… à toi de trouver. Comme LE PENDU, armes toi de patience…

    Je t’envoie mon commentaire privé pour un Bingo qui le mérite. Quelle joie! Et tu me disais que ça ne m’intéresserait surement pas ?!

    Le reste (tes recherches coté Celte de L’HIS(TOI)RE) est sympa aussi. Et le jeu de mot qui en découle: être PENDU, ça « frene » un peu…

    Manque ta solution pour LE PENDU ? Mais franchement, c’est plus que prometteur ! Et merci à la Vie de t’avoir fait ressortir ton jeu du placard!

    A +

  2. Premdas Says:

    Errata

    • Juste à gauche du X, on discerne un tout petit ” ‘ “, qui ressemble à une bavure, peut-être… toujours est-il qu’il est là.

    Moi: « Oui. C’est une bavure »

    Rectification:

    NON ce n’est pas une bavure!!!!! Incroyable le truc! Et franchement Jérome, t’as découvert une piste qui mène très, très loin!

    Merci encore

    A+

  3. Premdas Says:

    Au fait, je me sens un peu comme LE PENDU en ce moment…
    Si je suis puni ainsi, c’est que j’ai vraiment pas assuré je le reconnais; et je suis plein de remords. Me pardonneras-t-on?…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :